Migration et traditions orales (N°1 Primptemps 2008)

Le premier numéro de la revue des Arts de l’Oralité est consacré à la thématique de la migration. Si ce vocable désigne un déplacement dans l’espace des individus et des collectivités humaines, les raisons de ce déplacement sont multiples : existentielle, spirituelle, historique, économique…
Ce déplacement est désigné aussi par voyage, expédition, exploration, colonialisme, nomadisme, transhumance…

La littérature orale comme tissage de la mémoire établit des liens, enclenchent des rencontres entre individus, collectivités humaines et nations. Ne parle-t-on pas d’une société de migrants ? Ce brassage n’est-il pas à l’origine de la richesse des nations ? Autant de traces, signes, motifs, archétypes inhérents à une mémoire collective. Celle-ci est relatée, de génération en génération, aussi bien par le conteur, le chanteur que par ce que l’on peut appeler les maîtres de la parole.

Dans ce dossier, nous envisageons d’interroger ce patrimoine collectif, de restaurer le débat sur certaines questions brûlantes de la société internationale. Nous avons retenu quatre entrées. Toutefois, toute contribution apportant un nouvel éclairage à la thématique de ce dossier est vivement attendue, et sera prise en considération » […]

  • Migration, oralité et histoire
  • Orient /occident : Flux migratoires à travers la traditions orale
  • Flux migratoires contemporains
  • Les figures de l’autre dans l’oralité

Laisser un commentaire