Revalorisation du conte de la région de Tadla-Azilal

La région de Tadla-Azilal qui abrite deux communautés, l’une amazighophone et l’autre arabophone, demeure l’un des réservoirs de l’oralité que la modernité n’a pas totalement affecté. Mais les contrées reculées telles que Ait Bougamez, Zaouit Ahnssal ne peuvent pas longtemps échapper à l’invasion technologique.

Face à ce danger, nous avons décidé de réagir, dans le cadre du présent projet, comme dans d’autres coins du monde, pour collecter le maximum de contes possible dans les deux langues – amazighe et arabe dialectal – et de procéder à l’archivage de cette composante de notre patrimoine immatériel.
Les contes collectés, une fois traduits et illustrés, seront mis à la disposition des établissements scolaires de la région sous forme de recueils et de CD-Rom
Ainsi, la tradition orale sera intégrée à la formation des jeunes ; c’est là une manière de revaloriser, à leurs yeux, une veine de notre mémoire collective.

Porteur(s) du projet : L. DEHHOU (dehou54@yahoo.fr) et M. BAHI (rmbahi@yahoo.fr)

Laisser un commentaire