Chants Populaires dans la région de Tadla-Azilal

La région de Tadla-Azilal a été et reste, en grande partie, une région rurale et multiculturelle. Elle abrite, en toute symbiose, deux communautés : arabophone et amazighophone. L’imaginaire de la population de cette région se nourrit essentiellement de la culture de ces deux communautés.

Le chant populaire compte beaucoup dans les diverses manifestations de cette culture. Ce patrimoine millénaire, exposé aux divers aléas, survit en particulier grâce aux fêtes, aux cérémonies religieuses et aux moussems, où l’on chante dans divers registres (Ahidous, Aâbidat r’ma, Chioukhs, Imdyazen, des chants rituels,…) l’amour, les souffrances, les événements locaux, les naissances, les deuils …
Les chants traditionnels, comme les contes, en voie de disparition en raison de la férocité des nouveaux médias, restent le produit d’une mémoire collective constituée durant des générations successives.
Un répertoire de chants et de troupes contribuera à la sauvegarde de ce patrimoine, au rayonnement de la région et nourrira sa carte culturelle. Diffusé sur une grande échelle, il fera également connaître notre région et aura sans doute des retombées socio-économiques dans le cadre du développement touristique.

Porteur(s) du projet : B. HAMRI – bassoux@yahoo.fr

Laisser un commentaire