Arts populaires dans la région de Tadla-Azilal

Cette exposition est une première étape d’un processus de coopération entre Dyade A&D (une association française) et OCADD qui partagent toutes deux le même projet de préservation et de valorisation des cultures populaires. Le travail en commun de ces deux associations devrait aboutir à la formation d’un réseau de correspondants locaux qui pourront continuer plus systématiquement et plus fidèlement le processus de collectage et de diffusion de ces formes culturelles aussi précieuses que fragiles.